bouillon

Avez-vous regardé de plus prêt la composition des bouillons tout prêts… Graisse de palme, épaississants, gomme xanthane, maltodextrine… Beaucoup de noms méconnus qui n’inspirent pas confiance !

Alors qu’il est si simple de réaliser un bouillon maison avec vos restes de nourritures. Comment ? grâce à vos épluchures de légumes.

Dans votre bouillon de légumes, vous pouvez mettre les épluchures d’oignons, de carottes, de navets, de céleri rave et de tous les légumes racines. J’y mets aussi le vert des poireaux et des céleris branches, le trognon des salades. Sans oublier les queues de persil ou d’herbes fraîches. Bref tout ce qui reste après avoir préparé les légumes.

Les légumes de la famille des choux ont tendance à donner une amertume au bouillon. Ce n’est pas au goût de tous.

Certains déconseillent également les épluchures de pommes de terre qui contiennent une toxine : la solanine. Les pelures, les feuilles et fruits non mûrs peuvent être toxiques mais ce sont surtout les germes et les tubercules germés ou verdis qui présentent une teneur en solanine élevée.

Facile ! La seule contrainte, bien nettoyer les légumes avec une brosse avant, pour enlever la terre.  Et si les légumes ne sont pas bios, vous pouvez les laver avec du bicarbonate de soude qui agit comme détergent naturel sans altérer le goût du légume.

Aux USA, les légumes sont vendus très souvent déjà nettoyer. Un grand avantage quand on est enceinte et qu’on a jamais été en contact avec la toxoplasmose comme moi. D’aillleurs, le risque est tellement faible aux usa, que la femme enceinte est testée seulement au début de sa grossesse pour cette maladie, même si vous êtes négatives.

Astuce pour la cuisson

Le principe est simple, si on cuit les ingrédients, départ eau froide, ils donneront tous leurs nutriments au bouillon.

En revanche, si on met un ingrédient dans un liquide bouillant, c’est l’ingrédient qui prend le goût du liquide. Donc en général quand on veut faire un bouillon qui a du goût, on met les ingrédients dans l’eau froide.

Pour un bouillon de viande (poulet, bœuf, dinde …), Il vous suffit de rajouter lors de la cuisson de votre bouillon une carcasse de volaille ou un os qui vous reste d’un de vos repas.

Conservation

Attention, le bouillon ne se conserve pas plus d’une semaine dans le frigo. Privilégier un stockage dans le congélateur dans un contenant adapté.

Pour une conservation plus longue, vous pouvez réaliser une version sèche de votre bouillon.

A la différence de la précédente recette, les épluchures sont « séchées » au four (ou au déshydrateur). La température doit être assez basse (120°C ou 240°F max). Le temps de séchage dépendra des épluchures (selon le légume et de l’épaisseur) mais au minimum 30 minutes. Gardez l’œil sur votre four pour ne pas brûler votre préparation.

Finisser en mixant finement le tout, et vous obtenez un bouillon sec en poudre, que vous pouvez utiliser tel quel comme un condiment, ou en l’hydratant dans de l’eau (1 c.à s. pour 1 litre d’eau).

Bouillon aux épluchures de légumes

Une recette anti-gaspillage, goutue et facile à réaliser.
Meal bouillon, Soup
Keyword antigaspillage, bouillon, épluchures de légumes, soupe